Facteurs de risque


Age

Le risque de développer la maladie d’Alzheimer augmente avec l’âge. L’âge est donc le facteur de risque le plus important concernant la démence. Toutefois, il existe un grand groupe de personnes (évalué entre 5.000 et 10.000 personnes) dans lequel la maladie se manifeste à un jeune âge, entre 30 et 60 ans. Dans ce cas, nous parlons de démence précoce.

Hérédité

Environ 10% des patients atteints d’Alzheimer souffrent d’une forme précoce de la maladie qui est souvent héréditaire. Concernant les 90% restants, bien que la science soit convaincue du rôle des facteurs génétiques dans le développement de la maladie, aucun schéma d’hérédité n’a encore été établi. Statistiquement parlant, les membres de la famille des patients atteints de la forme tardive de la maladie ont peu de chance de la développer.

Facteurs de risque

  1. Perte auditive : Chez les personnes d’âge moyen, à partir de 55 ans, la perte auditive est responsable à 9.1% du risque de démence.
  2. Formation : Les personnes n’ayant pas fait d’études ou ayant uniquement suivi l’enseignement primaire auront plus tard 7.5% de risque de démence.
  3. Fumer : Augmente le risque de démence de 5.5%.
  4. Dépression : Une dépression, surtout à un âge avancé, est responsable à 4% du risque de démence.
  5. Activité physique : Un manque d’activité physique à un âge avancé est responsable à 2.6% du risque de démence.
  6. La manque de contacts sociaux : Le manque d’activités cérébrales et l’isolement social augmentent le risque de démence de 2.3%.
  7. Tension élevée : Une tension élevée à un âge moyen augmente de 2% le risque de démence.
  8. Diabète : Le diabète de type 2 représente déjà un risque de 1.2% de démence.
  9. Obésité : L’obésité à un âge moyen représente un risque de démence à 0.8%.